Le Projet

FR

“Le projet Ring Portraits est né à la fin de 2014.
Il a deux objectifs et est le résultat d’une passion et d’un changement.

Passionnée de photographie, je voulais faire quelque chose de différent pour moi :
Elever le niveau de mon travail de photographe.
Penser, me défier, planifier, préparer, mettre en œuvre, améliorer, continuer à mettre en œuvre et me défier de nouveau.

En même temps, je voulais profiter de ce que je faisais mes valises pour changer de vie, de travail, de ville et de pays.
En Septembre 2014, après une visite de 3 jours à Grenoble, j’ai immédiatement réalisé la diversité culturelle de la ville.
Alors a commencé à émerger l’idée de montrer la variété des cultures, des nationalités et des styles.

Ainsi, le premier objectif et la première étape du projet sont : «Ma première année à Grenoble”.
Photographier les gens au cours de ma première année en tant qu’immigrante à Grenoble et montrer la diversité dans la ville.
Je suis arrivé en ville en Février 2015 et j’ai commencé à photographier en Mars.
Au cours de cette année, j’ai marché dans les rues de la ville, je m’ai approché sur des centaines de personnes inconnues, j’ai parlé avec eux sur le projet et je leur ai demandé s’ils aimeraient participer.

—> Mars 2015 – Mars 2016 <—
—> 1 an, 366 jours, 366 photos, plus de 366 personnes <—

Au cours de cette année aussi, j’ai pensé à élever le niveau du projet.
Après avoir terminé le premier objectif, je me lance dans un deuxième objectif et j’ouvre une nouvelle étape pour le projet.
Celui-ci est sans fin: Photographier et montrer nationalités, cultures et styles dans toutes les villes / pays où je vais passer les prochaines années.
Photographier le plus grand nombre de personnes différentes que je peux.

Un défi risqué?
Oui! Mais c’est ce que je veux!

Toutes les images du projet sont prises avec un appareil photo full-frame (Canon 5DIII) et un objectif fisheye (Canon 8-15 Fisheye) de longueur focale 8 mm.
La combinaison de cet appareil photo avec cet objectif nous donne des images circulaires – anneau -, d’où est né le nom du projet.
La objectif fisheye nous donne une vue d’ensemble du sujet et ses environs (180 degrés), et l’effet causé par la distorsion nous fournit des images amusantes.

Toutes les personnes présentées ont autorisé leur prise en photographie et la publication de leur image.

Merci à tous les participants, qui ont fait que le premier objectif du projet est achevé.
Merci à tous!”

Carla Brito